Lanaudière… moutons, carottes, bâtons!

12 mars, 2008

Sur les suites terrain au rapport Pronovost, une réaction de Sonia Béland

Classé sous D'ici et dans mon assiette,Débats et réflexions — Marie-Odile Lebeau @ 21:23

Solidaires dans nos actions

Salut à tous,

Comme plusieurs d’entre vous je suis passionnée dans mes convictions. J’ai travaillé la terre pendant plusieurs années de diverses façons: grand jardin à production presque autosuffisante pour 4 personnes, ceuillette de plantes indigènes et maraîchères pour des amis (Fraîcheur du jour, Ste-Béatrix). Je ne suis plus dans Lanaudière, mais toujours solidaire à la protection de notre environnement. Je travaille maintenant comme intervenante en alimentation afin de stimuler les gens à entretenir de bonnes habitudes de vie. Je fais des ateliers d’alimentation saine dans le quartier de la Petite Bourgogne, avec une population à faibles revenus: population multiethnique, personnes âgées, etc…

J’ai été très heureuse de voir les résultats de la Commission Pronovost. Mais qu’en arrivera-t-il au niveau terrain maintenant? Nos amis qui font de la production bio pourront-ils tenir le coup financièrement jusqu’à ce qu’il y ait des opportunités pour eux? Sur les trois familles que je connais qui ont fait des paniers de légumes et de la vente aux détails, aucune n’a pu en vivre…

J’ai quand même espoir que le tournant environnemental soit assez fort pour que l’agriculture au Québec devienne saine pour tous.

Étant maintenant à Montréal, le travail que je fais me procure le plaisir de stimuler les gens à manger sainement et de les amener au marché pour encourager les producteurs locaux, maintenant le lien entre producteur et consommateur.

Tant qu’il y a de l’espoir ça évolue!

Sonia Béland

Intervenante en alimentation, pour l’Équipe Mobile du Garde Manger pour tous.

Vous êtes invités à commenter cet article et à débattre de la pertinence et des opportunités réelles, dans notre milieu, de favoriser une assiette locale… équilibrée et responsable… 

Quelles voies de consommation et production seront porteuses de solutions collectives viables? Impact écologique? Accessibilité pour tous? Solutions à suggérer?

Voici un lien intéressant pour alimenter vos réflexions, vers un article de Steven Guilbeault: « Agriculture et climat: la solution est dans l’assiette » du 24 janvier 2008 :

http://www.laction.com/article-177702-Agriculture-et-climat-la-solution-est-dans-lassiette.html

 Un autre site intéressant à visiter, le magazine l’état de la planète, collaboration avec le World Watch Institute, offre un article montrant  la reconnaissance actuelle de l’importance stratégique de l’agriculture biologique en termes de sécurité alimentaire et d’environnement dans l’article  du 29-05-2007 : La FAO plébiscite l’agriculture biologique à lire sur le lien suivant: http://www.delaplanete.org/actualite.php3?ref=464

Merci  à l’avance pour votre contribution au débat… qu’elle s’inscrive ici à titre personnel ou au nom d’un organisme du milieu lanaudois ou du secteur d’activité…

Marie-Odile Lebeau 

 

Laisser un commentaire

SAINT YAN infos |
prince zone |
Edouard Chammougon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DAROU L ISLAM
| ENSEMBLE ET DROIT
| Faut-il considérer internet...